Ma pratique en tant que psy

Bonjour,

Je suis psychologue clinicien et psychothérapeute.
J'ai une activité libérale et une activité hospitalière depuis 1998.

Mon cabinet est situé au 71 rue de la gare à Niort.

Initialement formé à l'approche psychanalytique par le biais de Professeurs de Paris VII, J'ai approfondis mes connaissances en participant a divers séminaires et conférences, et en effectuant une analyse personnelle auprès d'un analyste de l'ALI (Association Lacanienne Internationale) puis d'un analyste du 4ème groupe et enfin d'une analyste de la SFPA (Société Française de Psychologie Analytique) et ce durant une dizaine d'années.

J'ai souhaité compléter ce cursus et diversifier ma prise en charge car je me suis rendu compte que certaines problématiques ne se réglaient pas avec l'approche psychanalytique. J'ai donc fait un DU en Thérapies Cognitives et Comportementales (TCC) à la Faculté de médecine de Paris V (hôpital Ste Anne) durant 3 ans.

Je suis Thérapeute Praticien au sein de l'AFTCC (Association Française de Thérapies Cognitives et Comportementales) et également formé à la supervision et reconnu comme superviseur par ce même organisme qui est la référence en France dans le domaine des TCC.

Je propose à me patients des prises en charges psychothérapiques qui utilisent à la fois l'approche psychanalytique et l'approche cognitive et comportementale. En effet, pour moi ces 2 approches, loin de s'opposer se complètent. D'ailleurs bon nombre de psychothérapeutes formés aux TCC sont également formés à l'approche psychanalytique. Les précurseurs des TCC eux même étaient de formation psychanalytique (Beck, ELLis, etc..).

On entend souvent des critiques infondées sur les TCC par des personnes qui ne les connaissent pas vraiment. Il n'y a pas plus de déplacement de symptômes avec les TCC qu'avec l'approche psychanalytique. Par ailleurs les TCC permettent de soulager plus rapidement le patient de symptômes qui ont parfois des répercussions importantes (répercussions sociales par exemple).

De même l'approche psychanalytique permet de questionner bon nombre de points et permet une analyse fine de la dynamique des groupes. Elle permet de faire un travail de fond, par le biais d'un processus de recherche à l'interieur de soi même. On s'approprie peu à peu sa propre histoire, seul moyen d'exister (au sens étymologique de ex istere, sortir de).

Lire plus

Next

Témoignages de patients

Previous